Comment réaliser un raccordement électrique pour son habitation ?

Publié le : 20 septembre 20224 mins de lecture

L’eau et l’électricité sont les deux mamelles d’un nouveau logement. Celui-ci ne peut pas être exploité sans eux. En effet, ENEDIS a le devoir de raccorder le réseau relatif à votre habitation, au réseau régional de distribution. Comment ça marche ?

Obtenir un raccordement électrique, est-ce si difficile ?

La complexité et l’ampleur du travail dépendent de la localisation de votre logement. Si celui-ci se trouve dans une zone reculé, il pourrait être nécessaire d’effectuer une extension du réseau de distribution, tandis que dans d’autres situations, la pose d’un compteur ainsi qu’un branchement suffiront largement. Les frais de raccordement dépendront alors de ces paramètres. Sachez aussi que presque le 95 % du raccordement à l’électricité en France doit être réalisé par ENEDIS. Celui-ci est l’administrateur principal du réseau de distribution dans tout territoire français. Néanmoins, les zones qui ne sont pas occupées par Enedis raccordement se bénéficient à des entreprises régionales de distribution, c’est le cas à Grenoble ou Strasbourg par exemple.

Vous adressez à qui pour votre raccordement ?

La démarche de raccordement se fait directement au gestionnaire du réseau. Pour cela, renseignez-vous pour savoir si vous appartenez à ENEDIS où d’une autre gestionnaire. Évidemment, une demande de raccordement doit inclure certains documents indispensables. En effet, une copie du permis de construire valide est à préparer. Avant le début du chantier, il doit être remis par la municipalité compétente. De plus, vous devez remplir un formulaire pour une puissance de raccordement en fonction de vos futurs besoins en énergie. À part de tout cela, une copie du plan de masse de votre logement ainsi qu’un plan de lieu du chantier seront exigés afin d’indiquer au gestionnaire la localisation du raccordement à l’électricité et d’apprécier la grandeur de travaux et de ce fait son coût. À noter que le plan de masse permet de délimiter les accès à partir de la voie publique. Donc c’est très utile.

Comment pouvez-vous choisir la puissance de votre raccordement

Pour une habitation classique, le gestionnaire de réseau vous présentera deux échelons de puissance : un raccordement monophasé en 12 kVa qui est largement suffisant pour vous si les exigences énergétiques de votre foyer se réduisent à un usage domestique habituel. Cette option est la moins chère. Un autre choix de raccordement en 36 kVa triphasé est possible pour les logements collectifs. Cette option est également recommandée pour l’habitation très immense par exemple ou à usage professionnel. Avec certains cas personnels, il est aussi possible de faire une demande d’un raccordement en 3 kVa exclusivement pour des locaux non habités par exemple. Notez que la puissance de raccordement à l’électricité est l’équivalent d’une puissance optimale à laquelle le client sera en mesure de souscrire auprès d’un fournisseur. La décision d’opter pour une force de raccordement supérieur n’empêche alors pas, par la suite, d’adhérer à un contrat pour une puissance réduite. Cependant, l’inverse ne sera pas possible, donc il faut bien réfléchir avant de signer.

Plan du site